Tennis Club Illberg 
Left
right
  TCI-Histoire

histoire1

Le Tennis Club Illberg est né en 1933 d’une idée qui avait germée dans la tête de quelques mordus dès 1931. Ces membres fondateurs qui étaient les frères Barth, Redelin, Gassner, Kuntzmann et d’autres encore prospectèrent la région mulhousienne en quête d’un terrain d’abord, de quarante membres ensuite, nécessaires à la création du club. L’inauguration officielle se fit le 2 juillet 1933 et les joueurs avaient alors 3 courts à leur disposition installés sur les près de l’Ill. Le TCI restera au même endroit jusqu’en 1992, année du déménagement vers le site actuel, rue Arthur Ashe à Brunstatt.

Entre 1937 et 1939, trois nouveaux courts furent construits pour satisfaire l’engouement des nouveaux amoureux du tennis. En 1936, les compétiteurs devaient acheter leur « Carte de classement », véritable mère de notre licence actuelle. Toujours en 1936 (En juin exactement) le tournoi du TCI allait attirer deux 1ère séries, quatre 2ème séries et six 3ème séries ainsi que de nombreux non classés. Les meilleurs joueurs au TCI à l’époque étaient les frères Drion classés à 15/2 et chez les femmes Alice Meyer était notre meilleure représentante, elle qui fut de nombreuses fois championne d’Alsace.


histoire2     histoire3


En 1939, le TCI loua un hangar à Dornach, y aménagea un terrain ce qui permit aux plus courageux de s’entraîner en hiver. La guerre 39/45 marquera un frein à l’élan du TCI, mais celui-ci repartira de plus belle après la libération. Deux nouveaux terrains seront inaugurés, les nouveaux membres seront nombreux à rejoindre le club, surtout des jeunes. Et c’est parmi ces jeunes que viendra la relève qui donnera vraiment une impulsion à la vie sportive du TCI. En 1954, les filles sont championnes d’Alsace et en 1955 les garçons les imiteront pour remporter le titre cinq fois de suite. Puis tout doucement la 3ème génération de jeunes viendra taquiner les anciens.

Parmi eux il faut citer Denis Naegelen qui rapporte le 1er titre de champion de France au club (en cadet) avant de gagner le Critérium de France en 1974. D’autres joueurs gagneront également un titre National : Sabine Lavirotte, Betty Michel, Francis Carlé, Guillaume Marx, Arnaud Breistroff (sélectionné en équipe de France Jeunes).

Et comment ne pas parler des meilleures à savoir les joueurs formés au club, qui ont assurés la monté du Tci au plus haut niveau national pendant 10 ans, à savoir : Nicolas Thomann, Guillaume Marx, Jean-Michel Pequery, Arnaud Breistroff, Marc Steger, Jérôme Haehnel entourés de Mansour Bahrami, Jérôme Potier, Denis Naegelen, Yahiya Doumbia et d’autres encore… En championnat de France par équipe le Tci gagnera le titre National en cadets, en Nationale 3 et Nationale 2 masculine ainsi que le titre en Nationale 1B grâce à l’équipe féminine de Yahiya emmenée par Anne Laure Heitz. L’équipe 1 masculine sera vice championne de France en 2002 battu par l’équipe de Lille et un certain Paul-Henri Mathieu…En juin 2006, les deux équipes premières masculines et féminines accèdent à nouveau à l'élite nationale avec à la clefs un titre de vice Championne de France pour les femmes et un titre de Champion de France pour les hommes. C’est également une école de tennis performant, un centre de compétition envié et plus de 500 membres dont beaucoup pratiques le tennis loisir. Le sont également des stages animés par les enseignants diplômés d’Etat. Le TCI « Nouvelle Vague » continue son bonhomme de chemin. Dans les années à venir et sous l’impulsion d’un comité rajeuni, le TCI ne manquera pas de se propulser vers l’avenir sans pour autant oublier son passé qui lui servira toujours de base de fond.


Les meilleurs joueurs formés au TCI :